Le Bouddha rieur


Le Bouddha rieur

Bu-Dai ou Pu-Tai en Chine, Hotei au Japon, dont le nom signifie " sac de toile " est plus connu sous le nom de Bouddha rieur ou Bouddha souriant.

Bouddha rieur Histoire du Bouddha rieur
La tradition raconte qu’à l’origine il s’agissait d’un moine bouddhiste errant vivant au X ème siècle en Chine et reconnu pour sa bonté et sa générosité. Un sac en toile lui permetait de transporter tout son nécessaire lors de ses voyages. Il se distinguait par une forte corpulence et un comportement loufoque et imprévisible mais bienveillant et affectueux et on lui prêtait de plus des dons de voyance exceptionnels.
Il serait mort en méditation au temple Yuelinsi en 916, en prononçant ces mots : « Ce Maitreya est le vrai Maitreya, il est présent sous des milliards de formes; il se montre constamment, mais personne ne le reconnaît. » Dés lors la légende en fit l’incarnation du Bodhisattva Maitreya et des images pieuses le représentant commencèrent à circuler.
Adopté par le Taoïsme, il est admis dans cette tradition comme un dieu du contentement et de l'abondance.
Lors de son passage au Japon, il a intégré le panthéon shintoïste, et fait partie des Sept Divinités du Bonheur. Le moine ventripotent et souriant est devenu la représentation de Maitreya la plus courante et la plus populaire en Chine. Son ventre plein et son sourire sont gages de bonheur et de prospérité, de même que son sac que l’on prétend inépuisable.

Représentation
Pu-Tai est représenté en homme chauve corpulent, souriant ou riant, drapé d'une robe, avec un ventre largement exposé. Il est en général affublé avec son sac de toile, qui ne se vide jamais, et qui est remplie de nombreux articles précieux, comme des plantes de riz (symbolisant la richesse), des bonbons pour les enfants,


de la nourriture, et les souffrances du monde. Parfois il peut être rempli d'enfants, car ils sont vus comme des articles précieux en ce monde. Il est le Patron des faibles, des pauvres et des enfants. Dans certaines scènes, il peut être vu assis sur un chariot tiré par des garçons, ou utilisant un éventail pour exaucer les souhaits.
symbolique de bonheur, de chance, et de plénitude. L'estomac est également considéré comme étant le siège de l'âme dans la mythologie chinoise et ainsi le grand estomac peut être pris comme une allégorie au Grand Cœur de Pu-tai. Dans certaines sculptures, le Bouddha rieur a des petits enfants à ses pieds. Un autre accessoire, souvent présent, est une coupe pour l'aumône, pour représenter sa nature bouddhiste.
Bouddha riant

Considéré comme un véritable porte bonheur, les représentations du Bouddha rieur sont très répandues dans les temples, les maisons et les commerces asiatiques. On en trouve sous forme de statuettes, peintures, amulettes ou pententifs. Il incarne les idéaux d'une bonne vie : santé, bonheur, prospérité et longévité.

> Voir tous les produits de la boutique sur le thème du Bouddha rieur 

Bouddha souriant


Asie-Shopping.com partenaire de l'emission D&CO

Panier  

(vide)

Promotions

Toutes les promotions

  8 visiteur(s) en ligne